Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants : Firefox 3+ / Google Chrome / Safari / Opéra / Internet Explorer 8+

Julien Clerc – Claire Obscur

Montage : Philippe Lachambre

« La Californie », « Ce n’est rien », « Si on chantait », « Ma Préférence », « Femmes, je vous aime », « Mélissa », en 47 ans de carrière, Julien Clerc a composé des mélodies et interprété des textes qui sont devenus des tubes. Ses chansons sont connues mais l’homme reste un mystère. Julien Clerc n’a jamais aimé se livrer dans les interviews et pourtant son histoire personnelle est marquée par une première blessure : le divorce de ses parents, le secret de sa double enfance, les idées gaullistes de son père et les idéaux communistes de son grand père antillais. Vous découvrirez également les secrets de sa rencontre avec son parolier Étienne RodaGil, le choix de son nom de scène, les coulisses de la comédie musicale « Hair » mais aussi les femmes de sa vie, son statut de père et l’histoire de ses grands succès. À l’issue du film, Julien Clerc, qui n’a pas accordé de grand entretien à la télévision depuis plusieurs années, se confie à Laurent Delahousse.

Laisser un commentaire

* Champs obligatoires